fbpx
Jeanpaulgaultier-fashion-week

Jean Paul Gaultier tire sa révérence

C’est le 22 janvier dernier que Jean Paul Gaultier, surnommé « l’enfant terrible de la mode », a tiré sa révérence après 50 ans de carrière.

Il avait déjà arrêté le prêt-à-porter en 2014 pour se consacrer exclusivement à la Haute Couture et c’est avec un défilé grandiose retraçant l’ensemble de sa carrière qu’il a choisi de quitter la maison éponyme.

Le défilé s’est ouvert avec un cercueil noir décoré par deux bonnets coniques rendus mondialement célèbres par Madonna et d’où est sortie la première mannequin, en blanc.
La Couture a ainsi été symboliquement enterrée, mais aucun regret que de la joie pour cette fête où le champagne coulait à flots et qui s’est terminée par une soirée dansante dans la nuit. 

Ce défilé-show Haute Couture a réuni sur son catwalk une partie de ses muses tels que Dita von Tease, Rossy de Palma, Mylène Farmer… Mais aussi des égéries et mannequins comme Cristina Cordula, Djibril Cissé, Gigi et Bella Hadid, Winnie Harlow, Amanda Lear et bien d’autres.

Sous le signe de l’humour et toujours décalé le défilé a mis en lumière des freaks, des mannequins hors-normes… Ils étaient tous là !

Coté mode, tous les pièces iconiques étaient mises en lumière : jupes pour hommes, marinières, corsets…

Un show hors-norme pour un homme hors-pairs.

.

L’enfant terrible de la mode a quitté les podiums après 50 ans de carrière !

 

.

jeanpaulgaultier-défilé-fashion-week

 

jeanpaulgaultier-fashion-week

 

Retour sur le parcours de Mr Gaultier en quelques dates 

 

+ 1952 : Le 24 avril naissance de Jean-Paul Victor Raoul Gaultier à Bagneux (banlieue parisienne).

+ 1958 : Alors qu’il n’a que six ans, il réalise des expériences « stylistiques » sur son ours en peluche, après avoir découvert des corsets dans une malle de sa grand-mère, qui deviendront plus tard les symboles de sa marque.

+ 1967 : À quinze ans, il dessine les esquisses d’une collection de vêtements pour enfants.

Et c’est après avoir vu le film Falbalas, de Jacques Becker, où tous les costumes sont dessinés par Marcel Rochas, qu’il se décide à faire de la couture sa profession.

+ 1970 : Il tente sa chance en envoyant un dossier à l’entreprise Yves Saint Laurent mais il sera rejeté, Mr Yves Saint Laurent trouve ses couleurs trop vives.

Il fait suivre ses croquis à la maison Cardin. Le jour même de ses dix-huit ans, il intègre comme stagiaire la maison de couture Pierre Cardin, où il restera un peu moins d’un an.

+ 1971 : Il rejoint les équipes de Jean Patou avant de retourner deux ans plus tard chez Pierre Cardin.

+ 1976 : Lancement de sa première collection au Palais de la découverte à Paris et décide de créer sa propre griffe, Jean Paul Gaultier.

Malheureusement sa première ligne est un échec. Jean Paul Gaultier pense alors à tout abandonner mais il recevra le soutien du consortium japonais Kashiyama et lancera sa propre maison « Jean Paul Gaultier ».

+ 1983 : La marinière apparaît chez Jean Paul Gaultier, lors de sa collection emblématique Toy Boy.

+ 1985 : Création d’une ligne de produits à bas prix intitulée Junior Gaultier.

Une collection unisexe voit également le jour : les hommes se voient porter des jupes sur les podiums. Un soupçon de provocation sera permanent dès lors aux collections.

+ 1991 : La marque Jean Paul Gaultier Parfums est lancée.

Le premier parfum est commercialisé, dans un emballage imitant une boite de conserve, en 1993 appelé « Jean Paul Gaultier », puis rebaptisé « Classique ». Deux ans après « Le Mâle » complétera la gamme.

+ 1997 : Jean-Paul Gaultier intègre la Chambre syndicale de la haute couture et crée une collection haute couture appelée Gaultier Paris. La marinière devient robe du soir.

+ 2004 : Jean Paul Gaultier devient directeur du prêt-à-porter femme chez Hermès jusqu’en 2010. Hermès investi dans la société Jean Paul Gaultier à hauteur de 45%.

+ 2011 : L’entreprise Puig rachète les 45 % que possède Hermès International de la société et devient propriétaire de la marque (hors parfums).

Jean Paul Gaultier devient le directeur artistique de son ancienne maison et se consacre alors à sa propre marque et à ses projets personnels.

+ 2014 : il annonce la fin de ses créations dans le prêt-à-porter, pour se consacrer à la haute couture.

+ 2020 : Mr Gaultier quitte la Haute Couture.

 

jeanpaulgaultier-fashion-week

 

jeanpaulgaultier-fashion-week

.

En parallèle, Jean Paul Gaultier réalisera diverses collaborations comme :

 

  • Habiller la bouteille de Champagne Piper Heidsieck en 1999 et 2011.

  • Signer à deux reprises une collection pour La Redoute.

  • Présenter avec Roche Bobois une collection de meubles.

  • S’associer avec la luxueuse marque de lingerie italienne La Perla.

  • Redessiner les bouteilles de Coca-Cola Light.

  • Rhabiller les boîtes de thé Kusmi Tea lors de son exposition en 2015 au Grand palais.

  • Imaginer des cartes de vœux pour L’UNICEF.

  • Réaliser les costumes pour le film « Le Cinquième Élément » de Luc Besson, sorti en 1997.

 

Avec ce parcours et tous ces projets, on a un peu de mal à croire que Jean Paul Gaultier tire définitivement sa révérence. « Le meilleur est devant », assure Jean Paul Gaultier dans la note d’intention du défilé sans pour autant dévoiler son projet à venir.

Car oui, si Jean Paul Gaultier a mis fin à « Jean Paul Gaultier Couture », la maison continuera d’exister sans lui. Et de son coté, il a bien annoncé qu’il avait déjà un projet à venir sans en dire plus pour le moment…

A suivre donc !

Leave a Comment